Transfert du siège national

Le siège national de l’UNP a été transféré. Nous n’avons plus de bureaux place Dupleix.

Dorénavant, l’adresse de l’UNP est :

76, rue Marc Sangnier

94700 Maisons Alfort

exterieur-02

Le numéro de téléphone est inchangé:

01 40 56 06 67

Décès de Pierre Altenweg

Notre camarade Pierre Altenweg, vice-président national, est décédé des suites d’une longue maladie le 19 juillet 2016 à Caen. Il avait été président de la section UNP du Calvados avant d’être élu, en 2012, au Conseil d’administration, puis d’intégrer le Bureau national comme vice-président en 2014.

Altenweg-180x180

Ses obsèques se sont déroulées le 25 juillet en l’église Saint Pierre de Vaux sur Seulles (Calvados). Entouré de nombreux paras, le général (2s) René Peter y représentait le président national.

Que l’archange Saint Michel l’accueille auprès de lui.

Décès d’un para du 3 : communiqué de l’UNP

 

Un marsouin du 3e régiment parachutiste d’infanterie de marine est mort vendredi 24 juin à Paris. Le militaire, un caporal âgé de 26 ans, se serait donné la mort au 2e sous-sol des Galeries Lafayette, alors qu’il était en mission dans le cadre de l’opération Sentinelle.

Pour la 2ème fois en quelques semaines le prestigieux 3ème RPIMa est touché par le désespoir d’un de ses paras. Le général Caille, président national, et l’ensemble de l’UNP expriment au Régiment leur compassion et leur soutien moral.

Nous savons que nos jeunes successeurs sont engagés depuis longtemps dans des missions longues, délicates, usantes physiquement et moralement. L’esprit de corps et la foi en l’idéal parachutiste permettent de surmonter le doute et les épreuves.

C’est pourquoi l’UNP se tient aux côtés du 3ème RPIMa pour qu’il continue à « Être et Durer ».

Général (2s) Patrice CAILLE

Président national

Attentat de Magnanville : communiqué de l’UNP

Après l’attentat très ciblé de Magnanville, l’Union Nationale des Parachutistes exprime sa grande compassion aux familles des victimes. Elle apporte son soutien aux fonctionnaires de Police chargés de la protection de nos concitoyens sur le territoire national, en coopération et complémentarité avec les militaires déployés en France et à l’étranger, face à l’ennemi commun : le terrorisme.

L’UNP appelle les autorités à prendre toutes les mesures visant défendre sans concession les valeurs de notre pays, à assurer la vie paisible de nos compatriotes, et à donner les moyens voulus aux forces de Défense et de Sécurité.

L’UNP est fidèle à ses objectifs de solidarité, de reconnaissance et de mémoire des sacrifices consentis, et d’appui à ceux qui défendent la Nation. A ce titre elle exhorte à l’union nationale face aux vrais défis de notre société et apporte ses encouragements à tous ceux qui assurent la sûreté de notre Pays.

Décès du capitaine Bonelli

Nous avons le regret de vous apprendre le décès du capitaine Dominique BONELLI, grand officier de la Légion d’honneur, Croix de guerre, TOE, CVM, 10 citations, 2 blessures de guerre.

Dominique Bonelli est Corse, né en Algérie, d’un père militaire. Dominique Bonelli, c’est La longue marche des prisonniers, la captivité (70% des prisonniers du Vietminh ne sont pas revenus) qui n’ont pas raison de son énergie. Engagé à 22 ans pour combattre en Indochine, il est lieutenant au 8ème choc, fait prisonnier à la fin de Dien Bien Phu.

bonelliIl retrouve l’Algérie et réalise son rêve : la Légion. C’est le 1er REP avec un chef prestigieux : le colonel Jeanpierre. Blessé le jour de la mort de celui-ci, il est capitaine commandant la 4ème compagnie du 1er REP au moment du putsch d’Alger d’avril 1961.

Jugé avec ses pairs, Bésineau, Borel, Carreté, Catelotte,Coiquaud, Estoup, Rubin de Cervens, et Ysquierdo, avec les lieutenants Durand-Ruel et Picot d’Aligny d’Assignies et avec l’adjudant Giubbi, il est condamné à la prison avec sursis et doit quitter l’armée.

Obsèques Bonelli _034

Un office funèbre a été célébré le jeudi 16 juin à St Louis des Invalides, suivi par une cérémonie militaire dans la cour d’honneur des Invalides.

Le général Caille, président national, était présent à la tête d’une forte délégation de l’UNP.

Décès du médecin-colonel parachutiste Robert Yout

 
Le 31 mai, à l’âge de 86 ans,  disparaissait le médecin-colonel (er) Robert Yout qui avait mené une prestigieuse carrière au sein des troupes parachutistes. Après ses études à l’Ecole du Service de Santé Militaire de Lyon, il avait d’abord été médecin-chef du 2ème REP durant la guerre d’Algérie, puis du 1er Choc, des Nageurs de Combat à Ajaccio, sorti major du stage NDC en 1961, et enfin de l’ETAP où il avait terminé en 1975 ses 25 ans de carrière militaire. 
Robert YoutÀ l’ETAP il avait expérimenté et appliqué de nouveaux traitements en traumatologie du parachutisme et testé sur lui-même les chutes à très haute altitude en tant que chuteur opérationnel.
 En parallèle, il avait mené une carrière de sportif de haut niveau : joueur de rugby, international de volley, puis de parachutisme, membre de l’équipe de France et triathlète ; il a aussi été deux fois champion du monde cycliste des professions médicales.

Après sa retraite militaire et jusqu’en 1985, il était médecin du sport à Lons, près de Pau, où il s’est occupé de nombreux jeunes sportifs.

Saint Michel 2016 à Paris

La Saint Michel nationale de l’UNP s’est déroulée à Paris le samedi 1er octobre 2016 dans une saine ambiance de camaraderie et de ferveur patriotique.

Après la messe à Saint Louis des Invalides, puis le déjeuner à la Rotonde de l’Ecole militaire, le Conseil national s’est réuni pour élire le Général Patrice Caille à la présidence de notre association jusqu’au prochain congrès qui se tiendra à Verdun, en juin 2017.

p1270493-1600x1200

L’après-midi, ce fut la remontée des Champs Elysées suivie du ravivage de la Flamme sous l’Arc de Triomphe avant de retourner à l’Ecole militaire pour le dîner.

 

 

Agression d’un sous-officier à Castres

Nous venons d’apprendre qu’un sous-officier du 8ème RPIMa a été violemment agressé à l’arme blanche.
Le Général Caille, Président national, le Conseil d’administration et l’ensemble des adhérents de l’UNP tiennent à lui exprimer leur soutien et lui souhaitent un prompt rétablissement.

Décès d’un sous-officier du 13ème RDP

L’armée de Terre déplore le décès d’un sous-officier du 13e Régiment de Dragons Parachutistes. Pris d’un violent malaise au cours d’un exercice dans la région de Périgueux la nuit dernière, ses camarades lui ont immédiatement prodigué les premiers soins avant qu’il ne soit pris en charge par les pompiers puis par le SAMU, en présence de la gendarmerie. Malgré les efforts des secouristes, il est décédé vers 3h00 du matin (source : Ministère de la Défense).

 

 

Le Général Caille, Président national, le Conseil d’administration et l’ensemble des adhérents de l’UNP tiennent à assurer les proches de ce camarade, les paras du 13 et les membres de l’Amicale de leur soutien total dans cette épreuve et leur adressent leurs très sincères condoléances.

Que l’archange Saint-Michel l’accueille auprès de lui.

 

Décès du colonel Henri de Stabenrath

Le colonel Henri de Stabenrath a rejoint l’archange Saint Michel le 7 mai 2016. Il venait d’avoir 88 ans. Successeur du général Paul Aussaresses, il a assuré la présidence de l’UNP de septembre 1994 à septembre 1995, avant de céder la place au général Noël Chazarain qui, conformément aux statuts ne pouvait prendre ses fonctions plus tôt.

La messe d’obsèques aura lieu le jeudi 12 mai, à 15 heures, en l’église du Sacré-Cœur de la Tremblade (Charente maritime).

 

Le Général Cambournac, le Conseil d’administration et tous les membres de l’UNP adressent leurs très sincères condoléances à la famille et aux proches du colonel de Stabenrath.